« Il y a un jeune homme qui te regarde »

Un personnage d’Anne Bothuon photographié dans une vitrine de Périgueux

A la terrasse ensoleillée d’un hôtel de Périgueux, prenant leur petit-déjeuner, une mère et sa fille d’une vingtaine d’années que je regarde sans les regarder, parce qu’elles sont là, devant moi.

Puis l’imagination s’en mêle, qui construit un récit sur l’image : en souriant, la mère glisse à sa fille : « il y a un jeune homme qui te regarde ».

Quelques instants je rêve sur cette phrase imaginée, ce bonheur adolescent qui flotte dans l’air comme une bulle.

Puis la bulle se brise dans les éclats du miroir où finissent par se poser mes yeux. Aurait-elle vraiment parlé, la mère aurait dit à sa fille : « Attention, il y a ce vieil homme qui te regarde ! ».


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :