J’aime les pierres de la Galère
Me font penser à celle-là,
Rasant les murs, couleur de terre,
Qu’on passe sans voir et dont l’éclat
Se révèle à qui sait le mystère.

Aldor

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 8 autres abonnés

Suivez-nous