Trente-et-un trente-deux

Avec les mots (les seuls mots), on ne comprend rien