C’est toujours amusant quand, dans un ascenseur,
Une femme, ayant vu qu’il ne restait que moi,
Sort de son sac à main un tube de rouge à lèvres
Et, me tournant le dos, arrange sa toilette.

Quelle étrange impression, par ce retournement,
D’être soudain réduit à une chose inerte,
Une armoire, une patère, une table, un pot de fleurs,
Une de ces choses qu’on voit et que l’on ne voit pas.

Aldor