Avenue de Wagram, j’ai croisé ces yeux-là
Et je me suis alors souvenu de mon oncle
Dont les yeux étaient d’un bleu intense comme ceux-là.

Aldor

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 8 autres abonnés

Suivez-nous